SIG 2024, le Géo évènement - Conférence Francophone Esri

Les grands témoins de SIG 2024
la Conférence francophone Esri

La géo et les cartes comme source d'inspiration,
de découverte et d'analyse.

Venez, le mercredi 9 et le jeudi 10 octobre, écouter et aussi dialoguer avec nos grands témoins qui nous apporteront leur éclairage et leur vision sur notre monde, où les cartes et la Géo ne sont jamais très loin ! Venez interagir et poser toutes vos questions à nos invités exceptionnels.

Louis Bodin,
Ingénieur-météorologiste

Né le 28 avril 1960 à Reims, Louis Bodin est Ingénieur-météorologiste, connu du grand public par ses journaux Météo sur TF1 et RTL. Diplômé de l'Ecole Nationale de la Météorologie, la même année, il débute sa carrière comme prévisionniste dans les stations météorologiques de Météo France dont Le Bourget, Ajaccio, Marseille ou encore Paris puis, toujours à Météo France il rejoint le service communication. En 1995, Louis Bodin intègre La Chaine Météo en tant que Chef d'édition et commence à présenter les journaux du matin. En parallèle, il conçoit et présente l'émission mensuelle de 13 minutes "Le temps des ailes". En 2009, il présente sur i-Télé les bulletins météo en direct dans la matinale de l'information et exerce parallèlement en tant que consultant scientifique. Depuis 2002, Louis Bodin est aussi Rédacteur en Chef adjoint au service météo de RTL où il y présente dix bulletins journaliers ainsi qu’une chronique hebdomadaire sur le nautisme et une émission sur l'environnement intitulée "Elément Terre". Depuis 2010, au sein de l’équipe d’Evelyne Dhéliat, il présente les bulletins météo sur TF1. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages comme : « Nous sommes tous météo sensibles », « Les pourquoi de la météo » et « Quand la météo fait l'histoire ». En complément de ces différentes activités, Louis Bodin participe à l’assistance météo de compétitions de vol à voile et nautiques. Il a notamment à ce titre été conseiller météo et routeur de Florence Arthaud et de Paul Vatine. Venez échanger le 10 octobre en fin de matinée avec Louis Bodin pour qui la carte est le support, le langage de prédilection pour comprendre, analyser, décider et communiquer auprès des publics les plus larges. 

Photo DR

Sylvain Tesson,
écrivain voyageur et essayiste

Né en 1972, Sylvain Tesson est le fils du journaliste et patron de presse Philippe Tesson et du docteur Marie-Claude Tesson-Millet. Sa scolarité commencée au lycée Passy-Buzenval de Rueil-Malmaison, il rejoindra ensuite le lycée Claude-Debussy de Saint-Germain-Laye en hypokhâgne et khâgne. Sa première aventure, il la réalise à 19 ans en traversant à vélo le désert central d’Islande. Revenu en France il poursuit ses études de géographie et obtient un DEA de géopolitique à l’Institut français de géopolitique. Deux ans plus tard, avec son ami Alexandre Poussin, il fait le tour du monde à vélo. En 1996, les deux jeunes géographes en tireront le livre « On a roulé sur la terre ». Un an après cette publication, ils reprennent la route pour s’attaquer à l’Himalaya, qu’ils traversent à pied sur plus de 5 000 km, une aventure relatée dans « La Marche dans le ciel » en 1998. A la fin des années 1990, Sylvain Tesson et l’exploratrice Priscilla Telmon, parcourent ensemble les steppes d’Asie centrale à cheval. De ce voyage, ils en tireront deux ouvrages : La Chevauchée des steppes et Carnets de steppes. En 2003 et durant plus de six mois, Sylvain Tesson qui voyage seul à présent, se lance sur la trace des évadés du goulag de Sibérie, une longue odyssée qu’il raconte dans « L’Axe du loup » et l’album photographique « Sous l’étoile de la liberté ». Il relie ensuite Irkoutsk à Pékin en 2007, vit en ermite au bord du lac Baïkal en 2010 et parcourt à moto l’itinéraire emprunté par les troupes de Napoléon lors de la retraite de Russie. En 2009, le prix Goncourt de la nouvelle lui est décerné pour « Une vie à coucher dehors » et il reçoit en 2011 le prix Médicis essai pour « Dans les forêts de Sibérie ». Alpiniste et pratiquant la toiturophilie depuis son adolescence, sa vie d’aventures est brutalement stoppée le 20 août 2014, par une chute de près de dix mètres, en escaladant la façade d’une maison à Chamonix. Placé en coma artificiel pendant huit jours, Sylvain Tesson se réveille paralysé d’une moitié du visage et sourd d’une oreille. Toujours seul, il va reprendre des voyages et se consacrer davantage à l’écriture de récits, d’essais, de nouvelles. Son style poétique et incisif qui dépeint avec précision ses sensations et ses rencontres vécues, est apprécié du public et salué par la critique. Depuis 2015, Sylvain Tesson a publié de nombreux ouvrages dont �� Sur les chemins noirs » en 2016, « une très légère oscillation » en 2017, « En avant, calme et fou » en 2017 « un été avec Homère » en 2018, « La panthère des neiges » Prix Renaudot en 2019, « L’énergie vagabonde » en 2020, un été avec Rimbaud » en 2021 et cette année « Avec les fées ». Nous serons particulièrement fiers et heureux d’accueillir Sylvain Tesson en tant que Grand Témoin de SIG 2024 le 9 octobre à 14H00 aux Docks de Paris, avec qui vous pourrez interagir sur les sujets liés aux voyages, à la découverte et à la Géographie. 

Photo © S Yalda

Ajoutez les interventions de nos grands témoins à votre agenda